Biographie Elzeard Lavoie



Biographie Elzeard Lavoie

 Biographie de Elzéard Lavoie époux de Hélène Tremblay
 
Elzéar Lavoie(1886-1963) vit le jour en 1886 (parrain& marraine, le couple.- Elzéard Gagnon époux de sa tante Marie Lavoie) il grandit à St Agnès, compté de Charlevoix. Vers l’âge de 14 ans Elzéar vient s'établir avec sa famille au rang 7 d'Alma à l endroit ou se situe maintenant l'Hôpital.(Fait rapporté de la part d une de ses filles-Aline Lavoie):Vers les années 1906 alors qu Elzéard, était maintenant âge de 20 ans et qu il travaillait avec un groupe de trasvailleur,chez un fermier de St Bruno, il aperçu du haut de la veillotte de foin quelques jeunes filles occupées à laver des vêtements dans la coulée du ruisseau. Piqués par la curiosité, broque à la main, le groupe de travailleurs descendit la butte et c est à ce moment la, que parait il... - sa destiné c est fixée à la belle Hélène (1887-1961) native de St Bruno au Lac St Jean.. Hélène était la fille de Théophile Tremblay .D apres ce que Elzéard avait entendu dire: Ces Tremblay la, venait (du poste des ((boeufs)))ou  rang du poste à la Baie St Alphonse Dubuc.(Bagotville (Bagotville) au Saguenay) 
 Et qu ils avaient la politique dans le sang en plus d être des bâtards de rouges. Théophile, avait fait de bonnes études pour le temps, malgré qu il venait du rang des postes et Théophile avec son oncle Anicet Tremblay avaient été  les premiers,vers les années 1876, à aller défricher ce coin de pays ,situé,du coté de Hébertville Station,qui devint par la suite St Bruno, .

Théophile était devenu avec le temps,un homme assez influent dans son patelin, habitant un petit manoir de campagne,étant  maire de St Bruno ,parfois,postillon, organisateur libéral au provincial et au fédéral et cultivateur assez à l aise, malgré sa grosse famille.Ils allait aussi vendre, leurs produits de la ferme au marché.. Comparé aux Lavoie c était de la haute gomme.(D apres les faits rapportés par ma tante Aline Lavoie) une de ses nombreuses filles. Dès que Théophile eut vent de leur idylle, Il fit son enquête en en conclut que ces Lavoie la (c était pas les gros chars)…Pas trop talentueux quoique bon agriculteur mais illettrés, en plus (d être des maudits bleus) Les gens, vers les années 1910, prenaient très à cœur la politique… Quoi qu on dise - quoi qu on pense- quoi qu on fasse, l'amour surmonte les pires obstacles, conclusion, les noces eurent lieu le 24 juin 1907, après une année de fréquentations. Elzéard avait 21 ans et Hélène 20 ans . Parait il que le soir des noces, les dix onces aidant un peu, il eut de la bisbille entre les bleus et les rouges..


Ensuite ce fut la coutume à chaque réveillon du jour de l an pour les Lavoie d’aller réveiller chez les Tremblay. Alors, ça réveillonnait et dansait des sets carrés au son du violon,et ca jouait aux cartes, jusqu au petit matin. À moment donné surtout après quelles que petits 10 onces… Ça brassait fort entre les rouges et les bleus .Vous savez sans doute qu en 1910, les soirées débutaient à 7 heures et se terminaient à 10. Les gens de ce passé lointain avait l habitude de se coucher assez tôt , alors que pensez vous qu ils faisaient durant ces très longues nuits !!! Des enfants !!! Bien oui, ils en eurent 15 (faits racontés par leur fille Aline) Le couple Lavoie),la famille demeura à Alma au Lac St Jean environ de 1907 à 1934 ou ils y eurent leurs 15 enfants.Ils déménagèrent ensuite à St Honoré durant la crise économique de 1933 ou leurs enfants y grandirent (ps) j ai essayé de suivre assez fidèlement le texte qu avait rédigée vers 1960,ma chere tante Aline Lavoie 


Vers 1959,quand Elzéard prit sa retraite ,il céda sa terre de St Honoré à son fils Jean Marie,ils acheta ensuite un petit duplex à Chicoutimi Nord ,ou il  alla demeurer avec son épouse,puis Hélène décéda le 21 mai 1961 à l age de 74 ans.

  
Ensuite Elzéard à l age de 75 ans, prit une seconde épouse le 13 sept 1961 - Olymphe Bouchard((née en 1898-puis,décédée vers 1966) veuve de Adolphe Rousseau) avec qui , il partagea ses dernieres d années.

Dans ces temps la, il était dit que les gens étaient des gens de devoir,ma mere Gracia Lavoie nous raconta a ce sujet,une anecdote ,survenue apres le  déces de sa mére...Qu elle ne fut la surprise de Elzéard apres le déces de son épouse,deconstater  qu elle  avait au préalable pris soin de préparer son habit noir soigneusement pressé,afin de servir pour le deuil ,apres son déces,Hélene avait tout prévu,car elle décéda de la meme maniere que sa défunte mere Délia Blackburn


(Autre Petite anecdote,mais personnelle cette fois ci). Dans ces temps la, il était dit encore une fois dit, que les gens étaient des gens de devoir,donc en voici une autre preuve. Lorsque j avais environ 13 ans ,j avais accompagné mes parents après le décès de mon grand père Elzéard,survenue le  28 nov.1963 alors qu il avait atteint ses 77 ans.  Alors que je me trouvais dans son salon,j entendit sa seconde épouse Olymphe Bouchard dire,a  ses 2 filles a moment donné : (( Pauvre Elzéard … dire qu il à fait son devoir jusqu au dernier matin)) Heureux grand père, car il était décédé d une crise cardiaque sous le portique situé, sous l escalier qui menait au deuieme étage du duplex ,à 9 heure du matin.

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2017